Et si je vous étalais mes pensées et mes actes les plus secrets, les plus sombres?

24.12.2015 :

Salut ! J’ai la terrible impression qu’à chaque fois que je vous écris c’est pour raconter mes malheurs…

Beaucoup de choses se sont passées depuis mon dernier article. Déjà, j’ai choisi de suivre mon coeur pour une fois. J’ai quitté le super copain dont je ne suis pas amoureuse pour le gars qui me rend dingue. C’était plus ou moins génial. Avec mes soucis familiaux, ça ne fonctionnait pas. Je n’avais toujours pas de chez moi. Je dormais uniquement chez le gars pour qui je craquais,  appelons-le BG.

Sauf que je ne pouvais plus continuer comme ça. Ma « sécurité » que j’avais auprès de mon ex me manquait. J’ai donc mis fin à ma jeune relation pour me remettre avec lui. Je pensais que c’était ce qu’il me fallait.

Je lui ai tout dit : ma relation avec BG, mon attirance pour lui… tout. Et vous savez quoi? Il m’aime tellement ce petit con qu’il a tout accepté. Il a accepté de souffrir pour être avec moi. Juste être avec moi. Je me hais de ne pas l’aimer et de le faire souffrir à cause de ça.

Je n’ai pas dit à BG que je m’étais remise avec mon ex. J’ai encore une fois joué la salope pour garder mes choix accessibles. J’ai voulu renouer avec BG, mais ce con n’a pas voulu parce qu’il n’est pas sûr à 100%. Je me sens seule, pour une fois que j’écoutais mon coeur ! Ça a foiré… je voulais juste que ça marche putain. Je voulais savoir que je m’étais trompée. Moi qui pensais que l’amour n’existait pas. Je voulais me rendre compte que je m’étais complètement gourée. Et finalement… je m’en retrouve au même point, persuadée que le coeur n’a jamais raison.

J’espère qu’un jour, finalement, quelqu’un pourra faire la différence et me dire : bordel tu as tellement tort !

Je l’attends.

Je t’attends…

24 décembre, 2015 à 1 h 12 min


2 Commentaires pour “24.12.2015 :”


  1. aerius78 écrit:

    Tu as tellement tort! Regarde toi, tu es malheureuse. je viens de tomber sur ta page en cherchant un blog à lire pour conseiller ou donner mon petit grain de sel et je suis tombée sur toi. Je sais qu’il est toujours plus facile d’écouter sa tête pour multiples raisons mais crois-moi:c’est le coeur qui gouverne ta joie et sans ça, tu auras beau être riche ou belle ou n’importe quoi, tu seras malheureuse. Une anonyme qui te soutient et qui essaye de te monter la route à suivre pour ton avenir. Je sais que c’est dur de se dire que quelqu’un qui est prêt à accepter que tu aimes quelqu’un d’autre durant votre relation est quelqu’un de génial. Mais il faut faire la part des choses et rien ne t’empêche de rester amie avec lui. Il faut que tu ailles voir celui « qui te rend dingue »: C’est la seule façon pour que tu sois vraiment heureuse.

    Anonyme

    Répondre

  2. 010446g écrit:

    Ce n’est pas le cœur qui a raison ou tort.
    Ton BG est dans une situation confortable: Tu es là à ses pieds. Un jour il te piétinera et tu n’oseras pas même en parler…Tu te sentiras obligée de « sauver la face »
    Ton copain « solide » sera dans dix ans celui que tu regretteras d’avoir plaqué parce qu’évidemment, il tient *trop* à toi.
    Il faut que tu trouves une solution « hors dépendance »

    Dernière publication sur le radeau du radotage : Menteurs et malhonnêtes

    Répondre


Laisser un commentaire