Et si je vous étalais mes pensées et mes actes les plus secrets, les plus sombres?

22.09.2013

22.09.2013 awkward1-300x177

Hier n’a pas été une journée très épanouissante…

Je viens de rentrer à l’université, et le moins que je puisse dire est que cette nouvelle vie est très fatigante. Je dois réussir à jongler entre les cours, mon cercle, mes nouveaux et potentiellement nouveaux amis, mes amis qui viennent de mon ancienne école, mon copain, mon travail, le sport, les sorties et le sommeil ainsi que gérer mon argent, mes achats… Ça fait pas mal de choses pour une jeune fille qui débute dans la vie active.

Avec mon copain, ça se passe assez bien. Il est tout ce que j’espérais : gentil, tendre, câlin, doux, pas rancunier et il sait garder son calme. Je l’aime vraiment. Pas parce qu’il est beau, mais parce qu’il est tout ce dont j’ai besoin. Ça peut paraître bête comme raison, et certains me diront que mes sentiments ne sont pas réellement fondés… mais j’en suis certaine, je le sais. Je l’aime.

Ceux qui diront tout de même qu’un tel amour ne peut être véritable auront l’impression d’être sur la bonne voie après avoir lu cet article. J’ai assez honte de vous l’annoncer, mais oui, je dois bien m’en faire une raison : je suis attirée par son meilleur ami. C’est pas l’attitude d’une fille amoureuse, me direz-vous. Je me moque bien des critiques, je suis ici parce que je me sens un peu perdue.

Je sais qu’il ne se passera jamais rien avec son meilleur ami, parce que jamais je ne ferai souffrir mon amour pour un mec sur qui j’ai simplement flashé. On ne troque pas l’amour véritable contre une bête attirance.

Cependant voilà, elle est bien là, et j’y ai été confrontée toute la nuit et la journée d’hier. J’ai rêvé que je marchais avec ce gars, qu’il me prenait la main, ensuite je le cherchais et lorsque je le trouvais et posais ma main sur son épaule, il se transformait en ballon et se dégonflait aussitôt que je le touchais. Et comme les rêves sont évidemment faits de nos passions refoulées, je crois avoir compris ce que mon inconscient essaie de me dire : ce gars, je le désire, mais ce n’est que du faux, ce n’est que du vent. Car rien ne sera jamais possible entre lui et moi. La situation est bien trop complexe et étrange. C’est ce qui est terriblement frustrant : ne pas pouvoir posséder ce que l’on désire. C’est ce pourquoi je n’arrive pas à l’enlever de mon esprit. La frustration peut se transformer en obsession. J’espère que je pourrai m’en détacher. Ce soir je retourne à l’université. Je vous mettrai au courant de l’avancée de cette situation.

 

Désirer ce que l’on ne peut posséder, c’est un peu le cas de tout le monde, non? Pourquoi me juger alors que tous nous ne courons qu’ après… du vent?

 

22 septembre, 2013 à 1 h 40 min | Commentaires (0) | Permalien


1...9394959697